Aller au contenu
Puppet

Les articles de presse

Messages recommandés

Disons que c'est le seul truc logique du classement, avis pas du tout subjectif de fan! Mais comme tu dis, ils ont été tellement dénigrés qu'un peu de reconnaissance fait du bien même si ça vient sur le tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis, n'oublions pas , que Gore a été récompensé en 1999 pour son talent de songwriter alors, on va dire que l'article confirme ceci ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai!! Martin est un des rares auteurs dont les paroles sont agréables à lire et pas seulement à chanter. Je pense qu'ils ont dû être contents de ce classement!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article récent du Mirror, qui s'est amusé à décortiquer les textes des chansons des groupes. Et, nos modiens arrivent en tête des groupes avec les paroles les plus sophistiquées :super: .

Il faut bien des années de pratique pour le comprendre notre Mart'.

Mon p'tit côté sadique aime aussi le fait que Coldplay soit classé parmi les 10 groupes ayant les textes les moins sophistiqués :-(c . Ah, j'savais bien qu'il était niais, ce mec ::pastaper::

http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/youll-never-guess-pop-band-4743599

C'est très intéressant comme sujet. Avant, on aimait bien dire que les groupes britanniques privilégiaient les mélodies aux paroles, à l'inverse des artistes francophones. Mais on peut voir que cette tendance n'est plus d'actualité car on a aussi notre lot d'artistes avec des paroles insensées. Concernant les paroles des groupes étrangers, j'avoue que Depeche Mode a des textes très intéressants, souvent assez sombres à mon goût.

Sinon, j'adore les textes de Bono, je trouve bon nombre de ses textes vraiment très bien écrits et touchants. Sting a également une belle plume mais j'avoue que la palme pourrait revenir à Robert Smith de The Cure dont les paroles ont souvent un double sens (notamment Lullaby).

En revanche, ce n'est pas que je n'aime pas, mais certains artistes comme Julien Doré ou Muse ont souvent des paroles assez incompréhensibles. J'adore ces artistes mais il faut avouer que leurs textes sont parfois des énigmes. En tout cas, c'est toujours bien mieux que des artistes comme Coldplay.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de lire la chronique concernant le DVD "live in Berlin" dans le dernier Rock&Folk...elle est dithyrambique :smile::smile:

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de lire la chronique concernant le DVD "live in Berlin" dans le dernier Rock&Folk...elle est dithyrambique :smile::smile:

merci pour l'info j'ai acheté rock§folk du coup...belle critique

Modifié par JEZEBEL
citation émise dans la réponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de lire la chronique concernant le DVD "live in Berlin" dans le dernier Rock&Folk...elle est dithyrambique :smile::smile:

merci pour l'info j'ai acheté rock§folk du coup...belle critique

Et les gars, merci de penser à la section magazine et d'y ajouter le dernier numéro de Rock & Folk avec la fameuse chronique. Si besoin d'aide , n'hésitez pas ;)

http://www.depeche-mode.be/magazines.html

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour l'info j'ai acheté rock§folk du coup...belle critique

Pouvez-vous me dire le N° de rock and folk dont vous parlez, car j'ai celui de décembre N°568 (voir ci-dessous) et il n'y a qu'une photo du live.

Merci.

post-1866-0-95832800-1422101397_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pouvez-vous me dire le N° de rock and folk dont vous parlez, car j'ai celui de décembre N°568 (voir ci-dessous) et il n'y a qu'une photo du live.

Merci.

c'est le 569 avec la critique du DVD, il faut que je scanne l'article, je m'en occupe dès que je peux car je n'ai pas le matos chez moi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est le 569 avec la critique du DVD, il faut que je scanne l'article, je m'en occupe dès que je peux car je n'ai pas le matos chez moi

Oui, ooui, Stef , scanne !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est le 569 avec la critique du DVD, il faut que je scanne l'article, je m'en occupe dès que je peux car je n'ai pas le matos chez moi

Merci ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dave (Soulsavers) dans le dernier ROCK&FOLK....de plus c'est un "bon" numéro :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est incroyable...tu es d'accord avec moi par rapport au sujet "ridicule" sur M6 ( c'était juste un coup de pub), ensuite je parle de cet article..et quelques minutes après tu le "postes"..on est en harmonie JEZEBEL.. :wub::wub::wub::wub::wub::wub: ..enfin!!!!! justice sur cette terre pour une pauvre brebis égarée...Tu as vraiment de la chance JEZEBEL :wub::wub::wub::wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est incroyable...tu es d'accord avec moi par rapport au sujet "ridicule" sur M6 ( c'était juste un coup de pub), ensuite je parle de cet article..et quelques minutes après tu le "postes"..on est en harmonie JEZEBEL.. :wub::wub::wub::wub::wub::wub: ..enfin!!!!! justice sur cette terre pour une pauvre brebis égarée...Tu as vraiment de la chance JEZEBEL :wub::wub::wub::wub:

tu veux qu'on en parle :laugh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le bouquin "LA DISCOTHEQUE IDEAL FNAC" est pour ma part fortement déconseiller. Ce bouquin n'import rien d'intéressant (sauf pour la fabrication des vinyles en France). Ce bouquin est simplement un catalogue publicitaire sur les albums vinyles que la fnac propose. Heureusement que je l'ai eu gratuitement par l'intermédiaire d'un collègue adhérant à la fnac.(offert pour les adhérents fnac sinon c'est 5€).

IMG_2779.JPG

discotfnac.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://noisey.vice.com/fr/article/wjx3gb/comment-un-documentaire-sur-depeche-mode-a-pose-les-bases-de-la-tele-realite

 

article très intéressant sur le 101, et les fans qui ont eu la chance de participer à ce road trip ;) 

  • J'aime 2
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Mute : le label indépendant depuis 1978 ->" Demain :  en vente aujourd'hui en version française

 

Description : 

Pour les 40 ans du label Mute, visite dans les coulisses graphiques et industrielles du temple de la musique électro qui a, notamment, révélé Depeche Mode ou Nick Cave. 

Mute : le label indépendant depuis 1978 -> Demain : les fans de Depeche Mode célèbrent leur messe

mute_communique.jpg

Au-delà d’un ouvrage sur un label mythique, Mute le label indépendant depuis 1978->Demain est un magnifique livre d’art, aux effluves de Bauhaus. Avec sa couverture orange épaisse, sa séduisante reliure à strate, la parure est belle et ne s’apparente en rien à un énième bouquin musical, comme il en sort à la pelle chaque mois.
La démarche artistique avant tout. Punk, graphique, l’ouvrage en impose avec ses 300 pages qui sont autant d’hommages aux visuels d’albums, de singles, qui ont jalonné l’histoire du label électro-pop.

JPEG - 461.1 ko
 
Extrait du livre de Terry Burrows et Daniel Miller - EditionSepa

Les auteurs, Terry Burrows et Daniel Miller, connaissent bien la boite, Burrows expérimente la musique et Miller, qui parle ici de son expérience, l’a fondée, par accident, comme il l’explique en introduction, en replaçant la naissance de son usine sonore, dans le son brut punk du Royaume Uni de la fin des années 70. La formation en art du jeune Miller, 27 ans, l’imprègne d’images graphiques, de références cinématographiques (Herzog, Bunuel, et Forcément Wenders) et le synthé bon marché lui permet l’expérimentation propre à une époque. Il fonde un groupe minimaliste, The Normal et connaît le succès avec des morceaux avant-gardistes.
Naissance des sons, appropriation d’un mot MUTE, extrait du jargon cinématographique, d’une typo, d’un logo… tout est expliqué, disséqué, pochettes à l’appui… Et les artistes apparaissent. Fad Gadget, aka Frank Tovey, une rencontre et une sacrée fidélité, magnifiquement illustrée, les Silicon Teens, précurseurs du concept des ados électro et surtout, en 1980, la signature des jeunes débutants de Depeche Mode qui va propulser l’indépendance du label au sommet des charts britanniques ! La formation parallèle et fratricide de Yazoo (Vince Clarke et Alison Moyet) côtoie aussi l’euphorie des plateaux de Top of the Pop… Le bouquin aime raconter tout cela sur une ambiance industrielle d’un Berlin héroïquement décadent.

La gloire romantique de Nick Cave and the Bad Seeds, et l’electro-disco-gay d’Erasure (encore Clarke) sont largement disséqués. L’évolution des artworks de Depeche Mode et d’Anton Corbijn, aussi. Ce Mute Book est un must absolu pour les fans de Martin Gore et Dave Gahan vus à travers les graphisme d’une carrière. A un moindre niveau, les psyché Inspiral Carpets, Einsturzende Eneubauten ou Moby, tiennent aussi une place non négligeable.
Dans les années 2000, la pop vire électro avec Goldfrapp, dont on savoure les étapes en pochettes, l’excentrique Grinderman et surtout Arca. Ces derniers viennent greffer davantage d’étrangeté à ce temple électro qui, avec les décennies, s’est décliné en filiales qui ont vu les S-Express, Dinosaur JR, The Knife, M83 ou Laurent Garnier éclore, jusqu’aux USA.
Bible discographique, anthologie d’artworks comme on en trouve peu, l’ouvrage anniversaire - Mute fête ses 40 ans - est moins testamentaire qu’exemplaire. Un must pour ces fêtes de fin d’année.

Modifié par Gahan42
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


Le groupe

Tout sur Depeche Mode

Boutique

Articles sur Depeche Mode

×