Jump to content
PersonalMode

Delta Machine, le titre du futur album ?

Recommended Posts

tumblr_mhxpf0yE5U1r4it4to1_500.jpg

tumblr_mhxpf0yE5U1r4it4to2_500.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un journaliste a posté sur le site HOME ses impressions sur Delta Machine.

- Pas d'instru. 13 titres vocaux

- Durée de +- 60 minutes

- Album rapide, brutal, avec des explosions et breaks de guitare bluesy. Un mélange de VCMG et PTA

- The Child Inside est le seul titre chanté par Martin

- Heaven ne ressemble à aucun autre titre de l'album

- Angel représente mieux le contenu de l'album, mais elle est une des plus faible

- Soothe My Soul serait la chanson la plus faible de l'album

- Selon lui Secret To The End (excellent), Should Be Higher (excellent) et Soothe My Soul serait des titres de Dave

Share this post


Link to post
Share on other sites

perso,ca me donne encore plus envie de l'entendre et vite....je pense que l'on va être positivement surpris....;vivement mars!!!!

merci pour ces infos en tout cas!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah ?!! pas de titre musical ...

Dommage, c'était vraiment une touche DM dans les albums

J'aimais bien moi !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un journaliste a posté sur le site HOME ses impressions sur Delta Machine.

Voici ses impressions, titre par titre....

Quelques infos avant de lire :

- Il a aimé PTA et n'a pas aimé SOTU, donc si vous avez aimé SOTU et pas PTA vous risquez de ne pas avoir les mêmes impressions que lui

- Il n'a pu écouter qu'une seule fois

- Il n'a pas eu les paroles, donc les mentions de paroles peuvent être incorrects

1. Welcome To My World.

A soft techno pulse makes one wonder if this is an instrumental like some predicted, but then Dave comes in: ”Welcome to my world / step right through the door”. More like the slow build of In Chains instead of the burst of energy that was APTIUT, this is an intelligent and promising start which leads into a spine-tinglingly wordy and ascendant chorus in which Dave half-promises and half-threatens to ”penetrate your soul” and ”bleed into your dreams”. We are instructed to ”watch the sunlight fade” and ”see the moon begin to blush” and blimey, this is great indeed – like WIME pojected into the 2013. After the second chorus I’m ready to be swept off my feet, but – blah – once again the song bleeps and bloops out of sight instead of giving us anything more. Still, a very good start.

2. Angel

The one we already know. I didn’t want to overplay it before the album and because I wasn’t blown by it, it was easy to save it for the album. So I’ll just say that I spot no major deviations from the track we’ve heard.

3. Heaven.

I’ll just say that as a single it’s quite underwhelming, but it provides a welcome respite from all the harsh electro on the album.

4. Secret To The End

The album picks up with an uptempo electro stomp, spiced with some dirty guitar. For once we have a proper chorus (hooray!) which may look silly on paper but works intensively accompanied by music: ”The problem should’ve been you / (”should’ve been you”) / (”would’ve been you”)/ (”could’ve been you”) / If it hadn’t been me / (”hadn’t been me”) / (”hadn’t been me)” – Martin and Dave shouting the latter parts of the chorus on top of each other. I suspect it’s a Dave track, because out of the first six ones it’s the one I can’t instantly recognize as pure Gore. But it’s not a sign of disrespect, this is a strong song. Some very It’s No Good –style sounds in the instrumental section after the second chorus.

5. My Little Universe

With ”My little universe is expanding” and ”beautiful emptiness surrounds me” being among the opening lines and pointillistic beats peppering the sparse soundscape, this sounds very much like a Martin track – but it’s still sung by Dave for some reason. Short sharp bursts of melody break the sonic surface here and there, but this is still very much ”experimental DM” in the style of Macro and Counterfeit 2. The chorus is surprisingly non-melodic and solipsistic: ”Here I am king / I decide everything / I let no-one in / no-one”. I like this a lot, but I’m sure this will be among the more controversial tracks of Delta. The tempo picks up a bit towards the end in the style of IAMX’s Music People, but to nowhere as dramatic an effect.

6. Slow

After a couple of very electronic tracks, the blues influence is back with a bang: ”Slow, slow, slow as you can go / I want my senses to overflow” the song starts with its chorus-substitute (this is one of the songs, where one can’t really say what is verse and what is chorus). The guitars drawl more traditionally than usual and while some might moan the lack of a catchy hook, I personally love this and find some good couplets here and there: ”I let the world keep its colourful pace / I prefer to just study your beautiful face”.

7. Broken

After a couple of perhaps less commercial tracks, the single-writing DM is back with a bang. This is an instant hit with me: sound-wise and thematically between the haunting but intense Little 15 and the mysterious speeding drama of Behind The Wheel. The chorus is by far the most catchy and commercial on the album: ”When you fall in / I will catch you / You don’t have to fall that far / You can make it/ I will be there / You were broken from the start”. For the life of me, I can’t decide whether this is Dave or Martin – because I love it, I feel it’s Mart, but writing down those lyrics (which once again work much better while sung) I can’t help feeling it’s Dave. Well done, whoever! They were insane to not put this out as the first single.

8. The Child Inside

The soft baby steps of Intrespectre-y synths pitter-patter in so this must be the first instrumental, right? But no, Martin follows them with a truly creepy lyric, with the first verse ending with something like ”you really should have dug a little deeper / the body parts that you’re beginning to find / are starting to scare the child inside away” (I most likely got the phrasing wrong, but that’s the definitely the general idea). Brr! Martin’s tremolo is also getting more advanced, the older he gets. This is not one of those lush Martin ballads many of us (me included) wish that he still wrote, but this is still atmospheric and rather brilliant. ”You really should have taken all your dolls to bed with you”.

9. Soft Touch / Raw Nerve

Rather curiously, so far Delta has been rather slow or midtempo, but with this track the album speeds up instead of calming down – which is what albums usually do two thirds in, right? The song opens with Dave barging in like a brute: ”Have I got a soft touch? / Have I got a soft touch? / Or is my radar that off?” Well, frankly, yes. The overall mood is quite Better Days, but the song is softer than that and a more melodic ”Oh brother, give me a helping hand” part gives the song some inventive dynamics. Unless I’m totally wrong, this even has a middle eight. Hooray! I’m sure I’ll love this after more listens.

10. Should Be Higher

Another stomper, this time Gary Glitter on amphetamine being the main influence. I’m not wondering why this has been rumoured as the second single: it does build up nicely and the chorus works well in a rather epic, non-DM style. Dave’s vocals are mixed curiously low in the chorus and his emotive singing reminds of HIM’s Ville Valo here. The rather hopelessly naff chorus lyrics: ”Your lies are more attractive than your truth / Love is all I want / Your lies are written down there in your heart / Love is all I want” reveal that this must be a Dave track, but otherwise it’s a goodie.

11. Alone

Another potential uptempo single with the lyrics playing the usual DM game of love-as-religion: ”I am your father, your son, your holy ghost and your priest”. The chorus ”I couldn’t save your soul / I couldn’t even take you home / I couldn’t have played that role / Alone” has hints of an epic backing melody that I wish would have been taken further. But yes, another track, another hit.

12. Soothe My Soul

The first 11 tracks have taken us past the 50-minute mark and perhaps that’s where Delta should have ended, since with SMS the album finally runs out of steam. This is cliched sub-Corrupt stuff indeed: ”I’m coming for you when the sun goes down / I’m coming for you when there’s no-one around / I’ll come to your house and break your door / I’m coming for you because I need to feel your skin”. All this because, as the chorus goes, ”there’s only one way to soothe my soul”. All this is very naff indeed and perhaps a bit sad coming from fifty-something men. I must say the actual tune is not that bad in its b-side-y way, but otherwise than that, this is the one true misstep on the album. I truly hope this is a Dave song, because this kind of laziness just shouldn’t be expected from Mart at this stage.

13. Goodbye

After hiding in the background for a while, the blues guitars make a comeback – this time in a Pleasure Little Treasure style. The vowels are very stretched in the vocals, so I had a hard time writing anything comprehensible about them – but the chorus goes ”Goodbye again”, the ”again” perhaps soothing down those who try to read too much into the title. The track has a false ending and them crashes back with an explosive last minute. This is not a bad song, and definitely a grower, but with Soothe My Soul breaking the album’s spell, this feels a bit unnecessary. Perhaps they should have called it quits while they were still ahead.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest devotedestel

j'ai fait la traduction. Je peux la poster si vous le voulez (pour ceux qui ne parlent pas anglais). Par contre c'est une traduction personnelle il peut y avoir quelque erreurs donc vous pourrez me corriger sans problème. N'hésitez pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce que je retiens ....c'est : un super effet Comme la projection de WIME en 2013................

rien que pour ça j'ai hâte !!!!!!!!!!!!!!!

Estelle, n'hésite pas à poster ta traduction ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest devotedestel

et voilà... corrigez si besoin :happy:

1-Une douce impulsion techno nous fait nous demander s'il s'agit d'un instrumental mais Dave arrive… ”Welcome to my world / step right through the door”. Ça ressemble plus à la construction lente d'In chains qu'à l'explosion d'énergie de APTIUT, c'est une introduction intelligente et prometteuse qui mène à un refrain ascendant aux mots cinglants dans lequel Dave promet et menace à la fois ”penetrate your soul” and ”bleed into your dreams”. Nous sommes prévenus dans"watch the sunlight fade” et ”see the moon begin to blush” Et mince alors, c'est un super effet Comme la projection de WIME en 2013. Après le deuxième refrain je suis prêt à décoller mes pieds mais - boom - encore une fois les bips et bloops à perte de vue ne nous apporte rien de plus. Cependant, un très bon début.

2-La seule déjà connue. Je n'ai pas voulu la critiquer avant l'album et parce que je n'ai pas été soufflé par elle mais c'était facile de l'enlever de l'album celle-ci. Donc je dirai juste que je ne découvre aucune différence majeure avec l'extrait que nous avons entendu

3-Je dirai juste que comme single c'est tout à fait décevant, mais il fournit un sursis bienvenu de tout le son dur électro de l'album.

4-L'album enchaine avec un titre entrainant et electro épicé de guitares "sales". Pour une fois nous avons un refrain approprié (hourra!) qui peut sembler idiot sur le papier, mais qui fonctionne accompagné par la musique "The problem should’ve been you / (”should’ve been you”) / (”would’ve been you”)/ (”could’ve been you”) / If it hadn’t been me / (”hadn’t been me”) / (”hadn’t been me)” Martin et Dave crient les dernières parties du refrain. Je soupçonne que c'est une chanson écrite par de Dave, parce qu'elle ne fait pas parti des six morceaux dans lesquels je peux reconnaitre immédiatement du pure Gore. Mais ce n'est pas un manque de respect, c'est une chanson forte. Très It's no good – surtout dans la partie instrumentale après le deuxième refrain

5-avec ”My little universe is expanding” et ”beautiful emptiness surrounds me” qui sont parmi les première paroles et les beats pointillistes poivrant la combinaison de son parsemé, ça sonne beaucoup comme un morceau de Martin - mais il est toujours chanté par Dave. Les explosions aiguisées courtes de mélodies cassent la surface sonore çà et là, mais c est toujours beaucoup du "DM expérimental" dans le style de Macro et counterfeit 2. Le refrain est étonnamment non- mélodique et solipsiste "Here I am king / I decide everything / I let no-one in / no-one”. ". J'aime beaucoup, mais je suis sûr qu il fera partie des morceaux les plus controversés de Delta. Le tempo ne reprend un peu vers la fin dans le style de IAMX’s Music People, mais sans l'effet dramatique

6-Après deux ou trois morceaux très électroniques, l'influence blues est de retour avec force " Slow, slow, slow as you can go / I want my senses to overflow”La chanson commence comme un refrain (c est une de ces chansons où on ne peut pas vraiment dire ce qu' est le couplet et ce qu'est le refrain). Les guitares traînent plus que traditionnellement et tandis que certains pourraient se plaindre du manque de refrain accrochant, j' aime personnellement et trouve quelques bons couplet çà et là ”let the world keep its colourful pace / I prefer to just study your beautiful face”.

7-Après deux ou trois moreaux peut être moins commerciaux, l'écriture de DM est de retour avec un hit. C'est un succès instantané pour moi entre l'ambiance douce mais hantée de Little 15 et le dynamisme mystérieux de BTW. Le refrain est de loin le plus entraînant et commercial de l'album "When you fall in / I will catch you / You don’t have to fall that far / You can make it/ I will be there / You were broken from the start” Malgré tous mes efforts, je ne peux pas me décider si c est du Dave ou du Martin - parce que je l'aime, j'estime que c'est du Martin, mais la faiblesse d'écriture me fait penser que c'est Dave. Super bien foutu ! Ils ont été fous de ne pas le sortir en premier single

8-Les début enfantins de INSTROSPECTRE le crépitement de synthés ça doit etre le premier instrumental, n'est-ce pas ?, mais non, Martin suit avec des paroles effrayantes. Le premier couplet finit avec "you really should have dug a little deeper / the body parts that you’re beginning to find / are starting to scare the child inside away” (c'est peut être pas les paroles exactes mais c'est certainement l'idée générale). Brr! lesTremolos de Martin grandissent avec l'age. Ce n'est pas une des ballades de Martin les plus luxuriantes qu'on aime beaucoup lui voir écrire (moi compris) mais c est toujours atmosphérique et plutôt brillant”You really should have taken all your dolls to bed with you”.

9-Plutôt curieusement, jusqu'ici Delta a été plutôt lent ou midtempo, mais avec ce morceau l'album s'accélère au lieu de se calmer – ce qui est inhabituelle aux 2/3 d'un album, n'est-ce pas ? la chanson s'ouvre avec Dave faisant irruption comme une brute ”Have I got a soft touch? / Have I got a soft touch? / Or is my radar that off?” Eh bien, franchement, oui. L'humeur globale est de tout à fait Better Days, mais la chanson est plus douce et plus mélodique que ça ”Oh brother, give me a helping hand” donne à la chanson une certaine dynamique inventive. À moins que je n'aie tort totalement, il s'agit là d'un pont. Hourra! Je suis sûr que je l'aimerai après plusieurs écoutes.

10-Un autre bombe, cette fois avec Gary Glitter sur amphétamine comme influence principale. Je ne me demande pas pourquoi la rumeur l'annonce comme 2ème single : il est vraiment joliment construit et le refrain travaillé d'une façon plutôt épique, loin du style de DM. La voix de Dave est mixée curieusement bas dans le refrain et son chant émotif rappelle celui de Ville d'HIM'S Valo. Les paroles du refrain plutôt désespérément "tartes" ”Your lies are more attractive than your truth / Love is all I want / Your lies prouvent que c'est une chanson de Dave mais autrement c'est un bon

11 Un autre single potentiel uptempo avec les paroles jouant le jeu habituel de DM "amour et religion”I am your father, your son, your holy ghost and your priest”. The chorus ”I couldn’t save your soul / I couldn’t even take you home / I couldn’t have played that role / Alone” fait allusion à une mélodie épique que j'aurai souhaitée voir allez plus loin. Mais oui, un autre morceau, un autre coup succès

12-Les 11 premières chansons ont duré 50 minutes et c'est peut-être là où Delta aurait du finir, avec SMS l'album est finalement à court de vapeur. C'est un cliché de sous-Corrupt ou quelque chose comme ça ”I’m coming for you when the sun goes down / I’m coming for you when there’s no-one around / I’ll come to your house and break your door / I’m coming for you because I need to feel your skin” et avec tout ça le refrain part ”there’s only one way to soothe my soul”. Tout ceci est très" tarte" en effet et peut-être un peu navrant pour des hommes quinquagénaires. Je dois dire que ça ressemble à une mauvaise face B, mais autrement c'est la seule fausse note sur l'album. J'espère vraiment que ceci est une chanson de Dave, parce que cette sorte de paresse est impensable de la part de Martin

13-Après la disparition du paysage, les guitares blues font un retour - cette fois dans le style de Pleasure Little Treasure. Les voyelles sont très tendues dans les paroles, donc j'ai eu du mal à comprendre et retranscrire les paroles que j'entendais mais le refrain donne ça ”Goodbye again”, the ”again” Peut-être calmant un peu ceux qui essaient d'interpréter d'une façon inquiète le titre. La chanson a une fausse fin et tout explose dans la dernière minute. Ce n'est pas une mauvaise chanson mais avec SMS elle casse le charme de l'album, c'est un peu inutile. Peut-être auraient ils dû s'arreter avant

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Critique plutôt positive...j'ai hâte...moi,ce que je retiens c'est"..dans le style IAMX Music People.."

C'est exactement ce que j'ai envie d'écouter pour le moment!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, je serai plus mitigée par rapport à la critique: elle n'est pas unanime non plus et apparemment il y a des chansons qui ne lui ont pas plu, mais bon, ça reste un avis, on verra bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour tenter de gagner une écoute en avant première le 18 Mars dans les studios de SonyMusic

http://forms.sonymusicemail.com/webApp/APP1500?fs=552462655&lang=fr

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

DELTA MACHINE, ça pourrait être le nom d'un groupe, le leur d'ailleurs si le groupe devrait se reconstruire , non je déconne....Bon les tee-shirt avec des initiales seraient tjrs valables. Tout ça pour dire que j'adore ce titre propre aux années 80 ou en plein puberté j'ai découvert le groupe de ma vie qui correspondait à mon mal être passé, présent et futur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

deluxe edition :

285391_10200426608085730_1138485642_n.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ce que j espere du coté de la couleur sonore de l'album, c'est que ca ne soit pas un SOTU N°2 (qui etait lui-meme un sous-PTA) meme si la richesse des instrus analogiques avait permis à PTA d etre un excellent album

La période la plus interressante de DM, c etait pas vraiment avec des synths analogiques (pta et sotu) encore moins avec des numeriques (exciter) mais plutot avec des samplers (l'Emax2), une gratte en son crunch avec un joli tremolo et une vrai batterie live (traitée aux effets comme dans SOFAD ultra et violator) et surtout une prod inventive qui savait prendre des risques tout en innovant par rapport à ce qui avait deja été fait

j ai apprécié ben hillier période PTA, j adore les prods de flood mais je pense qu il serait temps de basculer vers d'avantage de puissance

le gros hic, en tant que fan de DM depuis toujours, c est qu ils nous avaient habitués à la surprise à chaque album: enormes (SOFAD ultra violator) comme très moyen (exciter) , bon et original (PTA), très limite coté compo et prise de risque mais tres tres riche techniquement (SOTU)

Pour l'instant, de ce que j ai pu entendre, heaven est plutot pas mal meme si elle semble etre un choix confus pour un 1er single (morceau downtempo, une instru acoustique avec guitare et une boite a rythme) et angel une bonne compo qui se situe dans la moyenne

une bonne prod met un bon morceau en valeur mais une mauvaise (ou trop faible) prod peut detruire un super morceau (imaginez à quoi aurait ressemblé enjoy the silence sans l'inventivité de flood et wilder)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

tumblr_mixt77f6oB1rwt3dlo1_r2_500.jpg

Il semblerait donc que DM aille chez David Letterman le 11 Mars, bonne nouvelle :wink:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore des fakes, toujours des fakes... pfff marre d'attendre!

Share this post


Link to post
Share on other sites
tumblr_miziuntp3Q1rwt3dlo1_500.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Delta Machine vu par le site de Wikipédia.

Rien d'extraordinaire si ce n'est ... le rôle de notre bon Fletch au sein du groupe!!

post-1880-0-68349700-1362174089_thumb.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

certain journal ou autre ou la critique est facile sur Fleth mais je pence que si s’était lui qui étai partie à une époque en écouterait que des vieux morceaux de DM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, je suis choquée par l'article de Wikipedia sur Fletch, traiter quelqu'un de concombre masqué sur un site aussi important et lu par un grand nombre de personnes, c'est un profond manque de respect, je suis étonnée que Wikipedia n'ait pas corrigé cela, j'ai de l'humour d'habitude, mais là c'est nul !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis la première à mépriser Fletch, ça m'a fait beaucoup rire, mais en effet ça va un peu loin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que c'est franchement abusé pour un site qui se doit de tenir une ligne de conduite exemplaire et impartiale. Mais 'concombre masqué' ça prête quand même à sourire! Qu'à t'il pu bien faire au monde entier pour tomber si bas dans l'esprit commun? Surtout que moi je l'aime bien ce Fletch!

Et imaginez ce que peut penser quelqu'un qui ne connait pas l'histoire du groupe et qui veut se documenter et tombe là dessus....

Tiens au fait, j'ai tenté le coup de commander chez wow hd.fr les 2 cd de delta machine après avoir annulé chez amazon : 8,49€ l'un et 11,04€ l'autre. Le LP est plus cher étrangement ....

Je suppose que je ne les recevrai pas le jour de la sortie mais je les aurai entre temps sur mon Pc..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, je suis choquée par l'article de Wikipedia sur Fletch, traiter quelqu'un de concombre masqué sur un site aussi important et lu par un grand nombre de personnes, c'est un profond manque de respect, je suis étonnée que Wikipedia n'ait pas corrigé cela, j'ai de l'humour d'habitude, mais là c'est nul !

Cela avait déjà été corrigé. Mais le petit malin qui s'amuse à cela remet sans arrêts la modification.... et ce petite malin vient de chez frenchviolation.... ils ont un sujet sur le forum dédié à Fletch qu'ils ont appelé le concombre masqué.... ceci explique cela

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


Le groupe

Tout sur Depeche Mode

Boutique

Articles sur Depeche Mode

×