Aller au contenu
Discover

MASS EFFECT (la trilogie)

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Je sais, je sais, certains me diront "Discover, il y a 4 volets à ce jour de Mass Effect ! Tu as oublié Mass Effect Andromeda !"... Mais justement, Andromeda est un cas à part et si je n'en parle pas ici, c'est pour en parler ailleurs...

Pourquoi ? Parce qu'Andromeda n'est pas, à mes yeux, un Mass Effect...

Mass Effect est un véritable petit joyau vidéoludique, très immersif, très drôle, et dont les enjeux vont crescendo...

Dans chacun des trois volets de la trilogie, on peut choisir d'incarner une femme ou un homme, on peut choisir d'incarner le personnage par défaut (Jane ou John Shepard) ou créer notre propre Shepard, du prénom jusqu'à la spécialisation, en passant par toute l'élaboration de son physique...

Mon personnage est une Shepard (une FemShep, comme les joeurs appellent les perso féminins de Shepard), elle est créée de toute pièce par moi. Elle s'appelle Abigaëlle Shepard, mais est plus communément connue sous le nom d'Abi Shepard...

 

763287AbiShepardSpectreMASSEFFECTb.thumb.jpg.c1f20ae56ce757a741551045ab23bb28.jpg

 

Quand on crée physiquement son personnage de Shepard, on peut choisir des structures de visages globales pour commencer à définir la forme et les traits du visage de notre personnage avec les présélections, et l'on peut modifier ensuite les éléments un à un : la structure osseuse du crane, le type de peau, sa teinte, la largeur du cou, la taille du visage, celle des joues, celle des oreilles, l'inclinaison de celles-ci, le type de pommettes (saillantes ou non), la forme des yeux, leur taille, leur profondeur, la couleur de l'iris, la forme de la mâchoire et du menton, la forme et la taille des lèvres, l'inclinaison de celles-ci, leur degré de proéminence, la coupe, la couleur et le type des cheveux, de barbes (pour les hommes), la forme et la couleur des sourcils, la présence ou l'absence de maquillage (pour les femmes) et le type de maquillage.

En créant notre personnage, on peut choisir qu'il soit Terrien, Colon ou Stellaire (en d'autres termes, qu'il soit né sur Terre, sur une planète autre que la Terre, une colonie humaine ou dans un vaisseau). On peut aussi choisir son passé : rescapé, héros de guerre, impitoyable...

Si l'on choisi "rescapé", notre personnage a survécu à un cauchemar lors d'une mission : tous ses équipiers ont été massacrés, seul notre personnage a survécu avec des traumatismes physiques et psychologiques.  Ce choix ne nous donne aucun point particulier.

Si l'on choisi "héros de guerre", notre personnage a combattu des forces écrasantes et sauvé tous ses équipiers. Ce choix nous donne des points de conciliation.

Si l'on choisi "impitoyable", notre personnage considère que la fin justifie les moyens, et pour atteindre son but, il n'hésite pas à sacrifier tous ses équipiers si nécessaire. Ce choix nous donne des points de pragmatisme.

Personnellement, je choisi toujours Terrienne ou Stellaire, et pour le passé, je choisi "héros de guerre".

Mais bien que Shepard soit commandant et que le personnage sert dans le N7 (une sorte d'armée - qu'on ne voit jamais, d'ailleurs - ) et que l'un des passés que l'on peut choisir est "héros de guerre", Mass Effect n'est pas, pour autant, un jeu de guerre. Il s'agit d'un jeu de science-fiction, d'action-aventure, à la 3è personne. Il ne s'agit en aucune façon d'un Battlefield, d'un Command And Conqueer, d'un Call Of Duty, etc... ça n'a absolument rien à voir... et c'est pour ça que j'aime ce jeu !

Ensuite, on choisi la classe de son personnage.

Si l'on choisit "soldat", notre personnage est un spécialiste du combat, il a une meilleure santé, peut utiliser n'importe quel type d'armes, peut utiliser les armures de type medium au type lourd, mais notre personnage ne possède aucun pouvoir.

Si l'on choisit "ingénieur", notre personnage est très doué en technologie. Il peut désactiver des systèmes de sécurité, améliorer et même réparer l'équipement, soigner ses coéquipiers et interagir sur les armes et les boucliers des ennemis, il possède des pouvoirs mais ne peut utiliser que de armures légères et obtenir qu'une formation à l'utilisation du pistolet.

Si l'on choisit "adepte", notre personnage est spécialisé dans les pouvoirs biotiques. Ses capacités sont d'ailleurs essentiellement liées à ses pouvoirs, il n'est pas très doué pour la maniement des armes et doit se limiter au port d'armures légères.

Si l'on choisit "franc-tireur", notre personnage est très doué en stratégie et en technologie. Il excelle dans la neutralisation à distance (l'élimination à l'aide de fusils de précision) et porte des armures medium.

Si l'on choisit "sentinelle", notre personnage maîtrise parfaitement à la fois les pouvoirs et la technologie mais ne peut porter que des armures légères et progresse peu en combat armé.

Si l'on choisit "porte-étendard", notre personnage excelle dans le maniement des pouvoirs et des armes. Il est particulièrement efficace en combat rapproché. Il peut utiliser des fusils à pompe, des pistolets et porter des armures medium.

Moi, je choisis en général plutôt porte-étendard, pour ma Shepard...

Une fois le personnage créé, nous pouvons commencer le jeu. Dans les volets suivants du jeu, on peut importer notre personnage, ce qui permet de conserver dans le nouveau volet les choix que l'on a fait dans le précédent et de permettre à Shepard de conserver son physique.

Dans le 1er volet de Mass Effect est, d'entrée, expliqué ce qu'est un Mass Effect, et donc pourquoi le jeu porte ce nom...

"En 20148, des explorateurs découvrirent sur Mars les vestiges d'une ancienne civilisation de spationautes.

Ces artefacts mystérieux offraient soudainement à l'espèce humaine de nouvelles technologies prodigieuses, qui mettaient l'espace lointain à sa portée.

A la base de cette technologie, une force capable de modifier le continuum espace-temps.

Une force qui a changé le destin de l'humanité.

Une force que le reste de la galaxie appelle Mass Effect - l'effet cosmodésique."

En effet, dans l'espace, se trouvent des relais appelés les relais cosmodésiques. Ce sont eux qui produisent l'effet cosmodésique qui permet de traverser des milliers d'années lumière de distance en 1 seconde. C'est un point très important qui nous permet de comprendre ce qu'est Mass Effect. C'est l'effet massif produit sur les corps leur permettant de voyager à travers de très grandes distances dans l'espace... mais cette immense opportunité comporte aussi un risque majeur... car elle est aussi une porte, permettant à des menaces inconnues venues de très loin de surgir dans notre galaxie, la mettant également à leur portée.

C'est tout le cœur du concept de la trilogie Mass Effect qui est contenu dans ce principe... Et c'est ce dont Andromeda n'a jamais tenu compte. Je développerai dans mon topic sur Andromeda.. Mais c'est aussi la raison pour laquelle je n'appelle pas Andromeda "Mass Effect : Andromeda", comme ce jeu aimerait se faire appeler.

Ce que j'aime dans cette trilogie, c'est que l'on sent le crescendo monter, on sent que quelque chose approche... C'est très bien rendu. 

Pour protéger la sécurité intergalactique, un Conseil composé de différentes races extraterrestres est créé, il siège à la Citadelle.

Le Conseil nomme des Spectres (membres des forces SPECiales Tactiques de REconnaissance pour explorer la galaxie et assurer le maintient de la paix et de la sécurité galactiques.

Jusqu'au 1er volet de Mass Effect, aucun être humain n'a jamais été nommé Spectre. L'humanité, représentée par l'ambassadeur Udina, est scandalisée, et lutte depuis des années pour obtenir un siège au Conseil et un Spectre humain...

Dans le 1er volet de Mass Effect, c'est ce qui arrive... Shepard est nommé-e Spectre. C'est le 1er Spectre humain.

Dans Mass Effect, Shepard combat essentiellement les Geths, que dirige Saren, un Spectre turien qui a trahit le Conseil et a fait alliance avec une race extraterrestre gigantesque et dévastatrice que peu de gens connaissent encore : les Moissonneurs 

Moissonneurs.thumb.jpg.49ec0474a9d11deda1c247fe662f6168.jpg

Les Moissonneurs sont une espèce redoutable qui n’apparaît que tous les 50 000 ans, de ce fait la plupart des gens n'en ont jamais vu et jamais entendu parler, et ceux qui en ont entendu parler considèrent leur existence comme une simple légende...

Tous les 50 000 ans, les Moissonneurs moissonnent les races extraterrestres ayant atteint un certain niveau d'évolution. Ils les moissonnent, cela veut dire qu'ils en font des moissonneurs. Si ces races résistent, elles sont détruites.

Shepard découvre une balise prothéenne sur la planète Eden Prime. C'est cette balise qui lui révèle l'existence des Moissonneurs et que ceux-ci approchent de la Citadelle en empruntant les relais cosmodésiques. Dès lors elle tente de prévenir le Conseil, mais personne ne la croit. Elle tente alors de retarder leur arrivée en combattant leurs alliés, Saren et les Geths...

Dans Mass Effect 2, Shepard combat une autre race d'extraterrestres au service des Moissonneurs : les Récolteurs. Les Récolteurs sont eux-même une race extraterrestre moissonnée...

Dans Mass Effect 3, les Moissonneurs arrivent sur Terre...

Chaque volet est plus intense que le précédent.

Je ne rentre pas trop en détail dans les histoires des trois volets pour ne pas spoiler pour ceux qui n'ont pas encore joué à la trilogie Mass Effect. Mais à ceux-là, je leur conseille du fond du cœur, de découvrir ce jeu, il n'en seront pas déçus. Aux autres, je conseille de replonger dans la délectation de la trilogie Mass Effect. :wink:

Un truc, aussi, bien sympathique dans Mass Effect, Shepard peut avoir des romances avec des personnages des deux sexes et extraterrestres ou humains C'est assez nouveau, je trouve, dans un jeu vidéo pour être souligné.

Dans les 3 volets de la trilogie, on peut choisir la voie de la conciliation ou la voie pragmatique. L'une comme l'autre a des conséquences sur le déroulement de l'histoire et lorsqu'on a assez de points de conciliation ou de pragmatisme, on obtient des choix de réponse nouveau, intéressant et décisifs (en bleu pour la conciliation, en rouge pour le pragmatisme. On peut du coup faire que notre personnage influence fortement son interlocuteur par les réponses bleues ou rouges.

 

Asari.png

Galarien.jpg

turien.jpg

**************************************** ATTENTION SPOILER *********************************

**************************************** ATTENTION SPOILER *********************************

**************************************** ATTENTION SPOILER *********************************

**************************************** ATTENTION SPOILER *********************************

Ceci est un spoiler de Mass Effect 2... Ceux qui y ont joué et qui l'ont aimé peuvent le lire,  ça les fera rire, leur rappelant d'excellents moments, les autres... bin jouez-y d'abord ;)

Humour Mass Effect 2

 

Krogan poète (Charr) sur Illium

 

« Ô rose saphir d’Illium

Puissent tes racines se couler dans la terre calcinée de Tuchanka.

Puissent l’ardeur de notre soleil et la violence de nos pluies

Tourner ta beauté en force

Car pour survivre, notre amour devra se parer de ronces

Et lacérer quiconque essayera de le détruire.

 

Ô rose d’Illium

Tu as fleuri dans une tour de verre et de plastique.

Là, privée d’adversité, la beauté se fane.

Où sont les dépouilles de tes aînés ?

Qu’elles soient le terreau de ta prospérité.

Dans les plaines rocheuses de Tuchanka,

Je ferai des os de mes ancêtres un jardin à ta gloire.

 

Ô Rose saphir d’Illium,

Repousse l’éternité et affronte l’avenir

Ici et maintenant, avec moi à tes côtés.

Je suis sans voix, d’amour et non de rage.

Je me tiens là, humble et interdit,

Pour t’offrir un foyer

Viens à moi, rose saphir d’Illium,

Que nos trois cœurs battent à l’unisson »

 

 

Le Patriarche sur Oméga, à l’Afterlife

 

« Alors j’ai dit à Aria « Bien sûr que je savais qu’il viendrait ! Ce n’est pas pour rien qu’on m’appelle le Patriarche ! » »

« Oooh, je ne crois pas vous connaître, humaine… On m’appelle « le Patriarche » !»

« Il y a quelques siècles, Oméga m’appartenait. Quand Aria est arrivée, elle n’avait que les vêtements qu’elle portait. Je l’ai prise pour une danseuse parmi tant d’autres… tsss, ha ! Avant que je m’en aperçoive, elle avait tué la moitié de mes hommes et persuadé l’autre moitié de faire défection. C’est ici, dans ce bar, qu’elle est venue m’affronter. On a réduit l’endroit en cendres ! Elle a explosé l’un de mes cœurs, brisé la moitié des os de mon corps avant de me laisser la vie sauve »

« Elle ne détruit pas ce qui peut lui être utile, ha ! Elle m’a dit que je pourrais conserver mon niveau de vie si je lui servais de conseiller. Je connaissais les rouages du système, je savais qui écraser, sur qui m’appuyer, à qui sourire… Mais tous ceux qui me respectaient m’ont vu battu, brisé. Ils ont compris que malgré toute ma force, elle m’avait surpassé. »

« Je suis au courant de bien des choses : d’anciens secrets, de vieilles rancœurs, de quelques cadavres dans le placard… On pourrait s’en prendre à moi pour tenter d’affaiblir Aria… Ce serait pour la toucher elle, vous voyez, pas moi… Je ne suis plus assez important pour avoir des ennemis personnels. »

« Mmmmmh, j’ai une sorte de préscience… Je tiendrais ça d’un genre d’aptitude biotique à ce qu’on m’a dit… Mais foutaises, moi, je dis… Elle m’a gardé à portée de main en tant que conseiller, en tant que trophée aussi. »

« J’ai vécu, j’ai vaincu, et j’ai été défait par une petite Asari qui m’exhibe pour montrer l’exemple… J’ai fait mon temps. Tous ceux que j’ai tué, on les a oubliés depuis longtemps. Aujourd’hui, c’est Aria l’héroïne des histoires ! »

« Oh mais ça, hein ? Haaa, cette bonne vieille Aria… Elle démarre toujours au quart de tour… Chaque fois, elle m’envoie quelqu’un d’autre, comme si je ne savais pas que c’est elle qui me protège… Ce n’est pas pour rien qu’on m’appelle « Patriarche » ! »

« Vous avez réussi !!! Hooo, vous faites honneur à votre espèce ! La station résonne de la clameur de ma victoire ! Plus jamais on ne me prendra à la légère ! »

 

Shepard au barman butarien sur Oméga, à l’Afterlife

« Buvez ou je vous crève un œil, puis un autre, puis un autre ! »

 

Aria à Shepard sur Omega, à l’Afterlife

« Vous pourriez être n’importe qui, n’importe quoi »

 

Mordin Solus à Shepard sur Horizon

« Ce n’est qu’un prototype à tester en situation de combat réel ! Il me tarde de voir si vous survivrez !»

 

Mordin Solus sur Omega, dans la clinique, à propos de son assistant

« C’est un gentil garçon, un peu naïf. Il s’y fera ! »

 

Mordin Solus sur le Normandy à propos d’IDA

« Qui parle ?

Le pilote.

Non, la voix est synthétique. Des inflexions émotionnelles simulées peut-être…

Non. C’est une intelligence artificielle ? »

« Un membre d’équipage non-humain… Mmmmmh, Cerberus est sûrement désespéré »

 

Garm (Soleils Bleus) dans la mission pour l’élimination d’Archangel

« Je m’appelle Garm, le reste, ça t’concerne pas »

« C’est un Turien ! La seule race plus moche encore que les humains ! »

Modifié par Discover

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


Le groupe

Tout sur Depeche Mode

Boutique

Articles sur Depeche Mode

×