Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Hier
  2. 07/07/2018

    Présente!!!! On ne crache pas sur une date de festival à (presque) domicile qui tombe du ciel! 😁
  3. Lieu d'enregistrement du DVD Global Spirit Tour

    Si c'est Hadmadou qui l'a vu dans la patte de poule et une mèche de cheveux c'est gagné pour Paris... Va falloir se faire beau les modiens!
  4. 17/11/2017

    Concert en MP3
  5. Version 1.0.0

    0 téléchargement

    Concert du 17 novembre 2017 à Manchester. Qualité assez bonne
  6. 1498867200

    Top,je suis à Paris le 3 décembre, y a t'il un after ?
  7. Salut arnauddm, et bienvenue sur depeche-mode.be

  8. 24/01/2018

    Va finir en plein air ce concert 😂
  9. déplacement en car pour Anvers

    @karlito ?
  10. Bonjour, Nous revendons nos billets en gradins pour le Concert de Depeche Mode à l'Accor Hôtels Arena de Paris Bercy le 05/12/2017 car nos amis ne pourrons malheureusement venir. Les billets sont cartonnés. Prix 72€/place. Nous vendons leurs 2 places.... et celle de ma femme qui n’est pas fan mais venait car on y allait tous les 4 initialement. S’il faut vendre les 4, je me résigne à le faire. J’habite à Reims. Remise en main propre serait préférable. Sinon proposez une autre solution si vous en avez. Bon dimanche.
  11. Salut Seb, et bienvenue sur depeche-mode.be

  12. déplacement en car pour Anvers

    Bonjour, vous avez encore une place ?
  13. Salut Simodeuse, et bienvenue sur depeche-mode.be

  14. Salut Simodeuse, et bienvenue sur depeche-mode.be

  15. La dernière semaine
  16. 15/11/2017

    Magnifique compte rendu, vivement que ma tournée DM démarre, ça se rapproche...
  17. 15/11/2017

    ça c'est du compte rendu ou je ne m'y connais pas @ced the red !! contente que tu sois retombé dedans à pieds joints ....vivement bercy !!!
  18. 2003 - Ultra strikes 11 - Paper monsters remixes

    Permet de repartir en 2003 avec Dave Gahan en solo. Les versions sont des plus simple mais cela fait du bien aux oreilles.......
  19. 2003 - Ultra strikes 10 - Counterfeit² remixes

    Très bon remixes. Simple, Efficace...
  20. 24/01/2018

    Pas du tout C'est ça : http://www.waagner-biro.com/ru/podrazdelenija/scenicheskoe-oborudovanie/realizovannye-proekty/realizovannye-proekty/arena-reyno-de-navarra C'est plutôt ça :
  21. 15/11/2017

    Dublin-15 novembre 2017- Le jour de ma réconciliation avec DM Routine, confort, ennui, voilà ce que m'inspiraient les dernières prestations live de Depeche Mode. Des regrets du départ d'Alan Wilder aux critiques des sons de Peter Gordeno , des set-list sans surprise; malgré les rencontres du forum , les précédentes tournées me détournaient de plus en plus de DM. Mais il y eut Dublin ! La flamme s'est rallumée , l'incendie a repris sous les bourrasques du zéphyr (le vent, pas le remix ) irlandais de la 3Arena. Le .be est superbement représenté en Irlande par @Rosemode et @JEZEBEL pour 3 jours de visites de pubs , de brasserie et autres particularités locales . Je vous passe certains détails qui n'ont rien à voir avec le concert pour nous retrouver en ce mercredi 15 novembre. Ce 15 novembre est alors spécialement réservé à DM. Donc dès le réveil, vers 11h30 locales, les filles décident de se rendre à l’hôtel du groupe. OK , mais où logent-ils ? Nous savons déjà qu'il ne s'agit pas de l'Ibis à Red Cow auquel cas nous les aurions déjà croisés. Mais c'est sans compter sur la force qui est en nous en ce jour. A partir d'une photo d'un fan avec Martin postée sur twitter, nous menons une enquête d'au moins dix minutes qui nous mène vers le point hôtelier le plus chaud de l'île. Donc après un repas frugal à base de poulet et de bœuf et excellemment terminé par un Irish coffee digne de notre pays hôte, nous nous dirigeons dans le RER local vers l'hôtel présumé des modiens. Malgré un souci de réactivité de @JEZEBEL , en partie dû au café local mélangé de whisky, nous arrivons à descendre à la bonne station, à trois cents mètres du lieu de rendez-vous. Quelques hésitations plus tard nous sommes devant l'entrée, en compagnie d'une foule compacte de quatre fans dont le fameux "relou du jour". A peine le temps d'admirer l'éclosion du "superbe" sapin de Noël de l'hôtel, que Fletch sort et prend la peine de signer le e-billet noir et blanc de @JEZEBEL !! Une photo volée par ced the paparazzi et Fletcher disparait derrière les vitres teintées de sa berline allemande. Quelques minutes plus tard c'est au tour de Peter "Charly Oleg et ses drôles de dames" Gordeno de passer devant nous. Il pose très amicalement avec les filles. Il sera le seul . Il perdra aussi plus tard son sobriquet de Charly Oleg. Je vous l'ai dit , je suis réconcilié avec DM ! S'ensuit Eigner qui feint de téléphoner, suivi de près par Martin. Devancé par son body guard qui ne veut aucune photo , Gore s'avance tout sourire vers nous. C'est sans compter sur l’obsession de nos éphémères compagnons. Leur oppression pousse le cerbère de Martin à le conduire vers le véhicule où Eigner l'attend. Deux ou trois mots échangés avec Rosemode, une signature sur le billet de JEZEBEL et puis c'est tout . Maintenant nous attendons Dave. Il sort un peu plus tard. Fourbe, il prend une porte dérobée. Il nous évite. Il rase les murs tel un chat effrayé. Dublin's parano. Un timide salut depuis le fond de sa voiture. L'attitude et l'allure de "mamie" Gahan ne me rassurent pas pour le reste de la soirée. A l'hôtel tout est plié. Une heure trente sur place, on a vu les cinq membres du groupe version live alors que nos autres comparses sont là depuis le matin. Tout annonce une belle soirée. Direction la 3Arena ! ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ATTENTION SPOIL !!!!! ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 19 heures , station The Point , Dublin. Nous y voilà. Une salle superbe de l'extérieur qui a gardé la façade d'un ancien entrepôt en briques. Beaucoup de monde, même si ce n'est pas Bercy. Un attroupement et des cris attirent notre attention. C'est la présence de Marc Whalberg, entre autres, qui vient présenter son film dans le cinéma d'en face. Mais rien ne nous détournera du concert ! On prend une file pour rentrer dans la salle. Fouille. Mecs d'un côté , filles de l'autre. On s'avance pour le pointage du billet . Refus . On s'est trompé d'entrée. Je me dis qu'avec mes billets "STANDING" on a le temps de rentrer malgré tout et que nos sièges nous attendront quelques minutes de plus. On trouve la bonne entrée quelques mètres plus loin. Personne ne fait la queue. On entre enfin dans la superbe salle dublinoise. Tiens, on passe par la fosse. Un petit tour pour voir le merch, la buvette puis on se dirige tranquillou vers les escaliers pour monter en tribune. Refus ! Là je reprends mon billet et les infos que j'avais reçues lors de la réservation: -Standing / Section : GA 3 / Row G10 / Seats 79-81 Sauf que sur le billet la rangée et les sièges ont disparu. Nous sommes en fosse , à moins d'une heure trente du concert !! Apparemment les places en fosse sont vendues comme des sièges et moi triste bougre francophone j'ai confondu stand (tribune) avec standing (debout). Les filles sont plus que surprises vu que je leur avais dit qu'on serait en tribune. Cependant on est bien placé. A cinq mètres de la barrière et à trois mètres de l'avancée. Elles ne seront plus déçues ! Pendant que la première partie fait trembler le sol, la salle se remplit, la température monte et une bière vient tranquilliser notre attente. Il est 8h35 PM, les lumières s'éteignent, les premiers messages apparaissent sur l'écran de la scène accompagnés de Revolution des Beatles . Des ombres marchent sur la scène , Going Backwards débute avec Dave qui déambule et danse sur l'estrade posée devant les écrans . La suite n'est que surprise, set-list et concert qui montent en pression.It's No Good pour lancer le show. Puis la joie d'entendre Barrel Of A Gun, Dave termine le titre avec le refrain, de circonstance de The Message de Grandmasterflash : "Don't push me 'cause I'm close to the edge I'm trying not to lose my head " Gordeno sort la basse pour deux titres et DM ressemble à un vrai groupe de rock. On enquille la version remix de Jacques Lu Cont de A Pain I'm Used To et Useless agrémenté d'une vidéo typiquement Corbijnienne . In Your Room et World In My Eyes viennent un peu plus sensualiser le show. La température monte , les sourires éclatent sur chacun des visages que je regarde. Cover Me passe sans me faire frémir, mais je dois être le seul. A Question Of Lust version Gore/Gordeno termine ce moment superbement. Martin continue à chanter . Home , sweet Home. Eigner et Fletch sont revenus et le titre retrouve sa splendeur originelle. Les chœurs de Dublin concluent le titre. On continue avec le retour de Dave , Precious qui fonctionne superbement bien en live et Where's The Revolution donne envie de chanter en levant le poing , telles les images diffusées en arrière-plan. Wrong résonne puissamment dans la salle. Et puis sort un son qui ressemble fortement au Radioactivity de Kraftwerk sous une lumière blanche et enfumée. Je me demande ce qui pourrait suivre ce début étrange? Un titre mythique ! Plus que ça. L'un des hymnes de DM :Everything Counts !!!! Des frissons m'envahissent , j'ai juste l'impression que la clim vient d'être branchée tant je frissonne d'un coup. Cette version revigorée mais aux sons originaux prend une dimension nouvelle, soulève les tribunes et magnétise le concert. Je chante fort , peut-être un peu trop pour mes voisines Rosemode, Jezebel et les deux jeunes et jolies irlandaises sur ma gauche. La vision de la salle debout complètement électrisée m'émeut au plus haut point. Quel moment !!! Le climax du concert pour moi ! Le groupe enchaîne avec le seul titre qui n'est pas un single , Halo. J'adore ce titre mais après EC j'aurais tellement aimé avoir Behind The Wheel. Je serais surement tombé par terre à ce moment là , mais tant pis ! La suite : Enjoy The Silence retrouve son intro initiale version clip et revit, poussé par la maitrise de Martin à la guitare. Et quand on parle de riff de guitare , aucun autre riff de DM n'est plus mythique que celui de Never Let Me Down Again. Quel pied incroyable ! Et retour des frissons . La salle explose ! Il est temps de souffler un peu ... en attendant le final! Martin revient avec Gordeno. Il chante Strangelove accompagné au piano. Je me dis qu'ils prennent un risque compte tenu du niveau du show , ce serait dommage de rater un titre . Hé bien non. C'est une pure réussite. Walking In My Shoes et Policy Of Truth remontent le niveau des décibels. On est tous à fond, heureux. J'ai rarement vu autant de sourires à un concert ! La fin approche , on le sait . On en profite encore en sautant comme à l'adolescence sur A Question Of Time. Quelle puissance en live , n'est-ce pas Rosemode!? Personal Jesus aux accents originaux de Violator conclut ce show extraordinaire . La foule acclame nos amis pendant de longues minutes, l'au revoir est difficile tant ce show est monté en puissance. Quel plaisir de retrouver le depeche mode des meilleures années. Gordeno a jeté sa banque de sons pour récupérer celle d'origine et tous les titres retrouvent leur splendeur. Ultra et Violator sont mis en avant sans oublier SOFAD et les titres mythiques qui font lever les foules . La set-list est extrêmement bien équilibrée, aucun temps mort , aucun ennui . Je me revois 25 ans en arrière dans la chaude patinoire de Bordeaux , la qualité du son en plus . A ce propos on se retrouve dans deux mois à la Bordeaux-Métropole Arena pour revivre un moment semblable. Je souhaite ardemment que le public bordelais sera à la hauteur.En attendant d'autres vont se régaler à Bercy !
  22. 24/01/2018

    Intérieur ???
  23. RIP MISTER MALCOM😢🤘🤘en espérant que ce triste événement ne sonne pas le glas du meilleur groupe de rock de ces 30 dernières années ( et quelques unes de plus...)

  24. 24/01/2018

    Pas de nouvelles de l'interieur de la salle mais à l'exterieur ça prend forme avec l'essai des lumières :
  25. Dublin, 15 novembre 2017, ma réconciliation avec DM:

     

  26. Salut Ludodip, et bienvenue sur depeche-mode.be

  27. Salut katDM, et bienvenue sur depeche-mode.be

    1. katDM

      katDM

      Merci pour l'accueil 

      Je suis fan de DM depuis le 101

  1. Charger plus d’activité

Le groupe

Tout sur Depeche Mode

Boutique

Articles sur Depeche Mode

×