Aller au contenu

Discover

Membres
  • Compteur de contenus

    109
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Discover a gagné pour la dernière fois le 22 mars

Discover a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

28 Bon

3 abonnés

À propos de Discover

Informations de profil

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Paris

Vous et Depeche Mode

  • Membre préféré
    Dave Gahan
  • Album préféré
    Music For The Masses
  • Single Préféré
    Shake The Disease

Visiteurs récents du profil

93 visualisations du profil
  1. le concept du jeu

    Vraiment étrange et effrayant ce concept de jeu... Ça fait pas très fanmade, ni même vaguement amateur d'art... Je comprends que ce jeu ait enthousiasmé si peu de monde... Moi, je n'y jouerai pas. Je ne pensais même pas qu'il soit possible d'avoir l'idée de faire un tel jeu... Enfin, bon... Les goûts et les couleurs... Ce qui est impressionnant dans cette vie, c'est que l'on n'est jamais au bout de nos surprises... Certaines sont bonnes, d'autres............. moins (on va dire ça comme ça pour ne vexer personne...)
  2. Worl in my eyes repris par The Cure

    LOL ! KFDM qui arrive à la bourre... Donc s'il répondait à mon idée de créer un topic sur la mort des Cure, pour lui, je répète : je ne parlais pas des goûts individuels (subjectifs) mais de la fin de la Curemania (phénomène dramatique bien réel) qui a eu lieu en 96... (si par contre KFDM répondait à Invité Faith, alors au temps pour moi...) (juste en passant, l'album des Cure de 89, c'est "Disintegration", pas "Desintegration"... ) Quoi qu'il en soit, 92, et même 93, 94 et 95, on était encore en pleine Curemaznia, et les Cure avaient un très large public qui les adoraient. Ça a vraiment commencé à se casser la gueule en 96. Mais 89 ou 92, l'un comme l'autre, cela confirme ce que je disais dans mon topic sur les années 90 qui ont tué les Cure et donc sur le fait que l'éviction de Lol y était probablement pour quelque chose...
  3. Vos Collections

    LOL ! Je crois que le mot "collectionneur", an anglais, c'est "collector"... Mais c'est pareil, tu écris Kollector For Depeche Mode et tu as ton KFDM !
  4. Vos Films Cultes Et Leurs B.o.

    Il est bon de rappeler que dans la "B.O cultissime" de The Crow, se trouve "Burn", une chanson que les Cure ont fait pour cette BO en 94. "Burn" fait partie des deux titres qui ont suivi Wish (avec "Dredd Song" en 95), les deux derniers exemples de la très haute qualité de ce que faisaient les Cure avant leur album qui marque le début la chute définitive des Cure. BURN DREDD SONG Je ne suis ni un fan de The Crow ni un fan de Stalone (loin de là !!), mais ces titres sont vraiment excellents, je trouve. Pas étonnant que la Curemania fonctionnait encore à pleins tubes jusqu'en 95 compris...
  5. But I'm A Cheerleader

    A voir en VOSTF ! "But I'm A Cheerleader" est un film LGBT de Jamie Babbit sorti en 1999. Il raconte l'histoire de Megan, une pompom girl ("cheerleader", en anglais) de l'équipe de foot de son lycée. Les filles l'ont toujours beaucoup attirée et elle sort avec un garçon avec lequel le plaisir n'est pas vraiment au rendez-vous. Alors qu'elle ne se posait pas question sur son orientation sexuelle et un jour, elle est outée par son copain auprès de ses parents, des bigots invétérés scandalisés par son homosexualité. En rentrant chez elle, elle se retrouve piégée, en présence d'un recruteur (Mike) se prétendant "ex-gay" et portant le T-shirt "Straight is great" ("l'hétérosexualité, c'est super"), venu l'emmener dans un centre ex-gay (comme il en existe malheureusement réellement aux Etats-Unis, je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui, mais dans les années 90, en tous cas, ce type de centres existait), un centre prétendument thérapeutique pour remettre les LGBT sur le "droit chemin", un centre s'appelant "True Directions" dirigé par Mary Brown. On y apprend à être hétérosexuel, mecs virils et femmes dociles et au foyer avec remise de prix à la fin (LOL !!!!! ) Megan va y rencontrer Graham, une autre lesbienne qui y a été envoyée aussi par ses parents et en tomber amoureuse. Si vous voulez passer un moment vraiment super drôle, et rire aux éclats, c'est vraiment le film à voir ! Je le trouve vraiment génial, il est vraiment complètement délirant ! Personnellement, j'en ris aux larmes à chaque fois que je le vois ! Ce film est vraiment must have ! Si vous ne l'avez pas encore vu, alors foncez vous le procurer en DVD ! C'est une excellente satire de la société américaine puritaine et une belle moquerie de ses centres ex-gay !!!
  6. Sunshine (de Danny Boyle)

    Pour beaucoup, Danny Boyle est le réalisateur du film "Trainspotting"... et c'est vrai qu'il l'est... Mais il est bien plus que cela... Et je voudrais plutôt vous parler ici d'un film complètement différent... SUNSHINE Sunshine est un film qui m'a profondément marqué par son scenario mais aussi par l'intensité exceptionnelle de ses images. L'histoire se déroule en l'an 2057, un groupe d'astronautes est envoyé dans l'espace pour sauver notre soleil qui est en train de s'éteindre. L'idée est de s'approcher du soleil et de lui lancer une bombe nucléaire pour rebooster l'activité nucléaire solaire... C'est en réalité le 2ème essai... Une première équipe avait été envoyée sept ans auparavant dans ce but mais la Terre a perdu le signal de son vaisseau et il n'a jamais été retrouvé. Ce vaisseau s'appelait Icarus I. La nouvelle équipe est donc envoyée à bord d'un autre vaisseau : l'Icarus II... Icarus... Comment peut-on donner un nom pareil à une mission censée être en rapport avec le soleil et espérer que les choses se passent bien ? Le mythe d'Icare est justement un drame mythologique lié au soleil. Icare s'était fabriqué des ailes avec des plumes et de la cire qui les fixait... Mais Icare a volé trop haut dans les airs et s'est trop rapproché du soleil... Celui-ci a fait fondre la cire et Icare est mort en chutant dans l'océan. Comment ose-t-on donner des noms pareils à des vaisseau devant s'approcher justement du soleil ? Quoi qu'il en soit, les deux équipes d'astronautes devaient être un peu trop dans la lune pour remarquer le nom donné à leurs vaisseau, sinon ils auraient sans doute hésité à monter à bord de ceux-ci. Cette deuxième mission est très importante car elle représente le dernier espoir de l'humanité, toutes les matières fissibles de la Terre ont été utilisées pour la fabrication de la deuxième bombe portée par Icarus 2. Mais alors qu'Icarus II approchait de Mercure, le vaisseau capte un signal de détresse... Il s'avère que ce message est lancé par l'Icarus I. L'équipe d'astronautes doit alors décider si elle poursuit sa mission ou si elle fait un crochet par l'Icarus I dans l'espoir d'y trouver des survivants ou, au moins, des réponses... Des membres de l'équipage soulignent que la quantité de carburant ne leur permet pas de faire ce crochet, mais d'autres membres de l'équipage leur rétorque que ce n'est pas un argument car ils pourront utiliser celui de l'Icarus I pour compléter le leur, en revanche, ce qui risque d'être plus problématique et tous en conviennent, ce sont les rations alimentaires qui ne seront pas suffisantes... Sunshine est une véritable claque cinématographique !!! Si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseille en Blu-ray disc ou sinon en DVD !
  7. Worl in my eyes repris par The Cure

    LOL !! Je sais bien Yann , j'essayais juste d'expliquer le sens de mon idée de topic. Il ne s'agît pas que chacun vienne dire "Ah bin moi, j'aime moins ce titre" ou "Moi, je préfère celui-là", sinon on ne s'en sortira pas. L'idée est de parler d'un phénomène bien réel de désaveu pour Cure d'une bonne partie du public Curiste, et ça, c'est arrivé en 96, pas avant. Et c'est un évènement concret et constatable, donc une réalité objective. Pas une appréciation personnelle sur un titre ou un autre... Je pourrais dire que Cure, pour moi, c'est un sans faute jusqu'en 96 (sauf certains nouveaux remixes sur Mixed Up), et ce serait mon ressenti subjectif, mais ce dont je parle n'est pas l'appréciation subjective mais la réalité de terrain qui fait qu'une bonne partie du public Curiste ne croit plus en Cure depuis 23 ans maintenant, le plus souvent sans trouver des titres moins mauvais que d'autres. J'ai, pour ma part, fait l'effort de citer des titres qui me semblaient, subjectivement, un peu moins mauvais que les autres post-96 mais c'est, malgré tout, très relatif. J'essayais juste de démontrer le fait que je n'essayais pas de saquer Cure, que je n'avais pas de parti pris négatif, mais qu'il y avait un réel problème depuis 96, même en comptant, ce que l'on peut penser, à titre personnel, donc subjectif, comme des titres moins mauvais que d'autres de cette période... "The Walk" n'est pas la fin de la Curemania, ce titre fait justement partie des prémices de celle-ci. Pour que chacun puisse bien comprendre de quoi nous parlons quand nous évoquons les prémices de la Curemania, voici quelques clips de ces prémices : LET'S GO TO BED THE WALK THE LOVECATS Et après, il y a eu l'album The Top, avec le single "The Caterpillar", mais c'est avec l'album The Head On The Door et son 1er single "Inbetween Days" que fut lancée la Curemania (et des titres comme "Inbetween Days" ou autres n'auraient jamais pu voir le jour si les Cure ne s'étaient pas défaits de cette image de groupe sombre et dépressif qu'ils avaient alors... Nous n'aurions jamais connu les Cure tels que nous les avons connus (colorés et fun) sans "Let's Go To Bed", "The Walk" et "The Lovecats" INBETWEEN DAYS
  8. Worl in my eyes repris par The Cure

    Parce que, tu vois, de 85 à 92, il y avait ce que l'on a appelé la Curemania. Cette Curemania mobilisait donc un large public et a établit de manière incontestable le statut incontournable des Cure à l'échelle internationale, mais elle a volé en éclat en 1996 avec l'album Wild Mood Swings. Une vaste partie du public des Cure a déserté le groupe, dans les concerts et au niveau de l'achats des albums et maxi... Je ne parle pas de l'appréciation personnelle de "The Walk"... Certains peuvent préférer certaines chansons à d'autre, ce n'est pas du tout le sujet. Le sujet, c'est le phénomène de la chute globale dont les Cure ne se sont jamais vraiment remis. Par ailleurs, même si tu n'aimes pas "The Walk" (titre pourtant bien New Wave inspiré de "Blue Monday" de New Order) et qui a tout de même eu le mérite d'être le 1er titre avec des éléments électroniques dans la musique des Cure (autre que les nappes de synthé de Seventeen Seconds et Faith). Il me semble déplacé et ingrat de mettre "The Walk" au même niveau que Wild Mood Swings, parce que "The Walk" était bien plus créative que ne l'a été Wild Mood swings... Les Cure, fort heureusement, ne se limitent pas à la trilogie sombre Seventeen Seconds / Faith / Pornography (et même la quadrilogie si tu ajoutes Disintegration). Les Cure sont un groupe autrement plus riche, varié, et diversifié que cela ! Les Cure détestaient être étiquetés comme "groupe sérieux" ou "groupe sombre". Pourquoi crois-tu qu'ils ont fait autant de titres colorés et funs ?
  9. Worl in my eyes repris par The Cure

    C'est une question de point de vue. Il existe même des gens qui pensent que Cure n'a plus assuré depuis "A Forest" en 1980... Mais le fait est qu'objectivement, le consensus du public des Cure (dont fais partie) reconnaît une très haute qualité et permanente dans le groupe jusqu'à 1996 et l'album Wild Mood Swings et reconnaît depuis cet album une réelle chute. Tu as le droit d'avoir ton avis, mais il reste subjectif et isolé, alors que le mien se retrouve tout de même au sein d'une très large partie du public Curiste, donc il doit y avoir du vrai, quelque part... Même les médias et les disquaires sont souvent d'accord sur la question... La question ne se pose pas seulement en l'avis d'une seule personne, mais l'avis du public dans son ensemble, et il est objectivement très clair que les Cure ont perdu une énorme partie de leur public depuis Wild Mood Swings (1996+) alors que "The Walk" a, au contraire, été au cœur de la renaissance des Cure après le split de 82, et que le groupe a commencé à bien se faire connaître et à adopter un côté parfois plus fuin depuis ces singles "Let's Go To Bed", "The Walk" et "The Lovecats". Des titres comme "Throw Your Foot Away", " A Man Inside My Mouth", "The Exploding Boy", "A Few Hours After This", "A Japanese Dream"..., un album comme The Head On The Door, un album comme Kiss Me Kiss Me Kiss Me n'auraient JAMAIS pu voir le jour sans ces singles et leurs b_sides présents sur la compile Japanese Whispers (1983) ! Les Cure n'auraient JAMAIS pu être ce qu'ils ont été dans les années 80 sans eux !!
  10. Worl in my eyes repris par The Cure

    Pour moi, il y avait juste un album studio de vraiment excellent après, c'est Wish, en 92 (Mixed Up n'étant pas un album)... Et après Wish, à part le Wish Tour, deux titres de BO et un concert à Finsbury Park en 93, les Cure n'ont plus rien fait jusqu'en 1996 où ils ont sorti Wild Mood Swings qui était, à mes yeux, une honte totale pour un groupe qui était génial jusque là. Les albums et les titres qui ont suivi sont de la même qualité (très médiocre, je trouve) ("A Sign From God" (sous le nom de Cogasm), la reprise de "World In My Eyes" (Tribute "For The Masses" et "More Than This" (BO de X-Files), tous en 98, "Cut Here" en 2000, "Just Say Yes" en 2001... Tout est en déconfiture... Un vague espoir en 97 avec "Wrong Number", cela dit, mais de courte durée et il y avait un album un peu meilleur que tous ceux sortis après Wish ("The Cure") mais il n'atteignait tout de même pas la qualité de ceux jusqu'à Wish inclus. Mais c'est tout. Les Cure depuis sur scène ne sont plus vraiment là, ils ne sont, de toutes façons, plus eux-mêmes... Je me demande si je ne vais pas créer un topic pour les déçus des Cure où nous pourrions discuter tous ensemble de ce qui, selon nous a fait chuter les Cure... Je vais le faire tout-à-l'heure... Yann, tu voudras y participer ? Tu y es le bienvenu, de toutes façons.
  11. Soirée NEW WAVE spéciale DEPECHE MODE

    jusqu’à

    Mais je blaguais euh ! Pas vraiment... Peut-être chez des particuliers mais je ne connais personne Il y a bien une soirée 80-90 ce samedi sur une péniche où ils passeront (entre autres) du DM, j'ai ai parlé sur le forum, mais ça n'a pas l'air d'emballer les foules, et moi, hors de question que j'y aille tout seul... Si plusieurs personnes étaient okay, on y serait allés tous ensemble et ç'aurait été sympa, mais seul, ce n'est pas très folichon... Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!
  12. Soirée NEW WAVE spéciale DEPECHE MODE

    jusqu’à

    LOL ! A te lire, on croirait qu'il n'y a qu'une seule soirée Depeche Mode dans toute la France... Attends, rassure-moi... Ce n'est pas le cas au moins ! Bien sûr que si, surtout que j'adore le Sud... mais je suis fauché comme les blés et Toulouse, ce n'est pas la porte à côté... C'est ça, fais-moi saliver avec Depeche Mode, The Cure et Eurythmics ! Sadiiiique (LOL !!!!! )
  13. Votre Chanson De Dm De La Journée

    Làààààà, c'est un bon "World In My Eyes" !!!! Aucun rapport avec la reprise ratée faite par les Cure en 98 !!!
  14. Worl in my eyes repris par The Cure

    Je suis un grand fan des Cure de 1977 à 1995 (donc depuis "Heroin Face" d'Easy Cure jusqu'à "Dredd Song", le titre de la BO de Judge Dredd), mais j'ai horreur de cette reprise complètement indigeste faite par... les Cure... Même si pour moi, il ne reste plus grand chose de Cure dans ce groupe en 1998... Cette reprise figure sur l'album tribute à Depeche Mode intitulé "For The Masses"... Moi, je trouve que Cure, tant dans son esprit que dans sa musique est mort en 1996... Néanmoins, en tant que fan, ,je refusais de le croire à l'époque, j'ai continué d'espérer un retour des Cure comme il l'avaient été par le passé : inventifs, surprenants, déroutant, impressionnant... J'avais donc acheté Wild Mood Swings (1996), la compile de single Galore (1997), l'album tribute à DM "For The Masses" (1998) (parce que les Cure y avaient fait la fameuse reprise), la BO du film X-Files (1998) (parce que les Cure y avaient enregistré un titre "More Than This", l'album Bloodflowers (2000), la compile Greatest Hits (2001), j'ai même fait un fanzine sur Cure en 2001, j'ai été les voir plusieurs fois en concerts (Festival de Roskilde (Danemark) (2001), Le Réservoir (France) (2001), La Scène (France) (2001), Hyde Park (Angleterre) (2002), aqux Vieilles Charrues (France) (2002) à Saint Malo (France) en 2005, (et auparavant, je les avais vu da leur meilleure période en 1990, Place de La République, en France, à l'occasion de la Fête de la Musique pour un concert gratuit !!), à Bercy (France) en 96, et les deux soirs au Zénith (France) (2000),) j'ai acheté l'album The Cure (2004) (le meilleur de tout ce qu'ils avaient fait depuis 96, mais n'atteignant tout de même pas les sommets de ce qu'ils ont su faire jusqu'en 95), je les ai revu en concert en 2005... Et puis j'ai arrêté de les suivre, me rendant bien compte que le groupe était fini depuis longtemps (ce que je n'aurais jamais cru possible un jour !!!)... J'ai écouté de loin 4:13 Dream (leur dernier album) et ça ne casse vraiment pas des briques non plus ! Non, les Cure, c'était absolument SUPER juqu'en 95, après, c'est juste devenu un potage indigeste et sans âme... Désolé pour ceux qui sont encore dans le déni mais c'est sincèrement mon ressenti... La reprise de "World In My Eyes" par les Cure s'ancre bien dans cette période de putréfaction du "groupe" (qui n'avait plus grand chose d'un groupe à ce moment-là, d'ailleurs...)

Le groupe

Tout sur Depeche Mode

Boutique

Articles sur Depeche Mode

×